Le Burger du Comptoir

Brice vous explique la marche à suivre pour réaliser un hamburger entièrement « fait maison ».
Temps de préparation : 1 h

Ingrédients : Pour 6 personnes

  • Pour la pâte :
  • 250 g de farine
  • 20 cl de lait tiède
  • 30 g de levure
  • 50 g de beurre pommade
  • 5 g de sel
  • 5 g de sucre
  • Pour la garniture :
  • Moutarde aux condiments
  • cornichon
  • ciboulette
  • persil
  • salade
  • oignon
  • oeuf
  • Comté
  • boeuf
  • Huile de colza

Ustensiles :

  • Batteur

Recette :

  1. Verser la farine dans un batteur
  2. Ajouter un jaune d’œuf
  3. Diluer la levure dans le lait tiède
  4. Ajouter le mélange dans le batteur, puis le sel et le sucre
  5. Ajouter le beurre pommade
  6. Une fois la pâte bien pétrie, faire six boules égales que l’on aplatit
  7. Les badigeonner d’un mélange jaune d’œuf et lait
  8. Ajouter du sésame
  9. Laisser pousser la pâte pendant une heure en la couvrant avec un linge propre
  10. Faire chauffer de l’huile de colza, ajouter les oignons émincés à feu doux
  11. Pour la sauce, mettre dans un saladier un jaune d’œuf, une cuillère à soupe de moutarde, les cornichons hachés, la ciboulette et le persil
  12. Monter la sauce avec un peu d’huile de colza pour lier les ingrédients
  13. Mélanger avec la salade émincée
  14. Au bout d’une heure, enfourner les pains à 180° pendant dix minutes
  15. Cuire le steak haché
  16. Ajouter une tranche de fromage dessus
  17. Couper le pain en deux
  18. Garnir avec la sauce sur un pain
  19. Ajouter du ketchup sur l’autre et les oignons confits
  20. Dresser

La recette en images :

This entry was posted in Actualités du Comptoir, Les recettes de BRICE. Bookmark the permalink.

One Response to Le Burger du Comptoir

  1. Aurelien says:

    Bonjour,

    J’ai essayé la recette du burger, et la pâte à pain était très liquide.
    Après avoir rajouté 100g de farine à la pâte (donc 350g en tout), c’était nettement mieux.

    Est-ce une erreur de ma part, ou est-ce une faute de frappe dans la recette, mystère… Je réessayerai à l’occasion.

    Aurelien